Entretenir Et Gérer Sa Copropriété = Valoriser Son Patrimoine Immobilier

Publié le 04/02/2021

Lorsqu’on est propriétaire d’un bien en copropriété, il est régulièrement question, à l’occasion des assemblées générales de copropriétaires, de faire réaliser dans les parties communes certains travaux d’entretien ou de rénovation.

Qu’il s’agisse de remplacer les interphones ou les boites aux lettres, de passer un coup de peinture dans la cage d’escalier, de réviser une toiture ou effectuer un ravalement de façade, ces travaux sont soumis au vote des copropriétaires, qui en supporteront le coût collectivement.

Ces votes sont souvent l’occasion de débats passionnés autour de l’utilité, de la nécessité, du degré d’urgence et du coût de ces travaux. En fonction des souhaits et des capacités financières de chacun, ces travaux sont donc approuvés ou refusés par la collectivité des copropriétaires, dans le respect de règles de majorité spécifiques (loi 65-557 du 10 juillet 1965).

Quelle que soit votre propre perception de ce qui est nécessaire ou non au sein de votre copropriété, il faut être conscient que la qualité de l’entretien de vos parties communes, de l’interphone à la toiture, en passant par les cages d’escalier, la façade, les caves, les ascenseurs, ont un impact très important sur la valorisation des appartements qui la composent.

Il en va de même pour la gestion administrative et financière de votre copropriété : une bonne maîtrise de vos charges, justifiées et équilibrées, valorisera également la qualité de votre copropriété et des appartements qui la composent.  

Ainsi, un appartement même magnifique, en parfait état, avec des prestations de qualité, peut voir son prix impacté négativement par la qualité de la copropriété dans laquelle il se trouve : des parties communes dégradées, des travaux d’entretien à réaliser, des charges élevées au regard des prestations communes…

Il vous faut donc être très vigilant dans les décisions qui sont prises tous les ans en assemblées générales de copropriétaires : les économies que certains espèrent réaliser à court terme en refusant tels ou tels travaux risquent finalement de coûter plus cher à long terme.

D’une part, plus les travaux sont réalisés dans l’urgence, plus ils sont coûteux, et plus leur non-réalisation risque de causer des désordres annexes (infiltrations, dégradations plus importantes, danger pour les personnes…).

D’autre part la perception de la copropriété par des candidats locataires ou candidats acquéreurs aura un impact négatif sur le montant du loyer et sur le prix de vente que vous pourrez leur demander…

 

Pour plus de renseignements, contactez nos conseillers au 01 46 23 03 00 ou via agenceduchateau@century21.fr 😊

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous